Voyage au coeur du Chocolat,
Le parcours visiteur_

Fèves de cacao

Un parcours initiatique...chocolaté ! Si Max Vauché est d'abord un maître chocolatier, il troque volontiers sa toque pour une casquette de pédagogue et d'historien du chocolat. Son objectif est de voir sortir ses hôtes de la chocolaterie avec quelques connaissances sur les origines et la transformation du chocolat.


Au franchissement du seuil de la porte, la magie du chocolat s'opère, vous êtes transporté sur l'île de Sao Tomé. Plongé au cœur des plantations, reconstituées avec les 3 métiers, vous croiserez sur votre chemin des planteurs Santoméens en pleine activité.

Baptisé « Le Couverturier » l'atelier de transformation ouvrira ses portes aux visiteurs. « Les sacs de fèves de cacao qu'ils auront vu quitter l'île de Sao Tomé, dans le film de présentation, ils vont les retrouver ici et assister à leur transformation. » Le couverturier va fabriquer le chocolat dit de couverture.

Fèves séche chocolat

Les larges baies vitrées donnant sur le laboratoire, permettent d'observer en direct le travail des artisans chocolatiers. De quoi vous mettre le chocolat à la bouche !

Max Vauché a constitué également une importante collection d'instrument de chocolatier depuis le XIXe siècle, période de son industrialisation donc de sa démocratisation.

« Tout ce que j'ai pu apprendre au travers de mes lectures, de mes voyages sur le cacao, tout ce que j'ai pu réunir comme objets, matériels, échantillons, vidéos documentaires est ici »

On trouvera des moules, des broyeuses, et, en fait la reconstitution d'un laboratoire de 1848, fameuse date pour le chocolat et pour la région Blésoise, puisque c'est la date de fondation de l'usine Poulain. Les vitrines sont parées de superbes chocolatières de toutes époques et de curiosités liées au chocolat.

La cerise sur le chocolat, c'est la dégustation que l'on pourra apprécier à l'issue de la visite. On repart avec du chocolat plein les yeux, et on en sait un peu plus sur son histoire et sa fabrication.

< Retour